Le Puppy Play : un jeu sexuel à tester ?

Le Puppy Play : un jeu sexuel à tester ?

Temps de lecture : 5 min.

Le BDSM englobe plusieurs jeux qui s’accordent au goût de tout à chacun. Ils sont généralement d’ordre sexuel. Néanmoins, il existe d’autres raisons diverses et non sexuelles qui poussent les gens à pratiquer ces activités, l’une d’entre elles est le Puppy Play.

Non seulement le BDSM se rapporte à l’origine à un loisir récréatif, mais il permet aussi une évasion de soi. D’ailleurs, les pratiques BDSM sont souvent motivées par les bénéfices psychologiques qu’elles procurent, que par le plaisir de s’engager dans un nouvel acte sexuel. Dans le monde BDSM, le Puppy Play est un jeu qui de plus en plus pratiqué. Des études ont été menées sur des pratiquants du Puppy Play. Ces études décrivent l’expérience comme une sorte de fuite de soi. Plus clairement, cette pratique permet de s’échapper des fardeaux de la vie quotidienne. Ici donc, le plaisir sexuel se trouve dans l’abandon de soi.

Le Puppy Play, c’est quoi ?

Le puppy play est un jeu de rôle qui entre dans le cadre des pratiques BDSM. Pour de nombreuses personnes qui participent au Puppy Play, aussi appelé, jeu du chiot, la motivation principale reste le plaisir sexuel. Néanmoins, le rôle du plaisir sexuel dans ce contexte varie quelque peu. Même si le jeu se pratique généralement comme un préliminaire, pour d’autres, il s’agit une acte sexuel BDSM complet.

Dans le cadre de ce jeu, souvent fait à deux, l’un joue le rôle d’un maître (aussi appelé handler). L’activité sexuelle dominante est dans le dressage et le soin d’un animal. Être un maître-chien implique d’aider le soumis à passer du rôle d’humain à celui de chiot. Le but étant de le faire sentir en sécurité, avec un minimum de responsabilité de la part des adultes. Tandis que l’autre joue le rôle d’un chiot innocent qui dépend de son propriétaire. Il ne s’agit pas seulement d’une activité liée à la domination et à la soumission.

Les pratiques du Puppy Play

Le plaisir sexuel façon BDSM

La soumission émotionnelle, relationnelle et sexuelle du chiot envers son maître est une caractéristique centrale de ce rôle. Le fait d’être à quatre pattes est un élément sexuel de soumission via l’exposition des organes génitaux . Ce qui a pour objectif de faciliter la pénétration. Cela positionne également le chiot au niveau des parties intimes d’une personne, ce qui facilite une sexualité plus soumise dès les préliminaires. Dans ces situations qui reflètent le BDSM traditionnel, le chiot est en permanence soumis. Tandis que le maître agit en tant que dominant sexuel.

Détente, thérapie et évasion de soi

Il semble que le fait d’être un chiot offre aux gens l’occasion de se défaire de leurs responsabilités d’adulte. Par ailleurs, les pratiquants du Puppy Play décrivent le sentiment d’être un chiot comme étant « simple » et « immédiat », non entravés par un excès de traitement cognitif ou de pensée. Pour beaucoup, le processus pour devenir un chiot passe par l’utilisation de nombreux accessoires en cuir ou produits, tels qu’un masque de chien ou chiot, un collier en cuir et des mitaines en cuir. Ces accessoires rendent le jeu un peu plus immersif.

Le jeu avec les adultes

Pour la plupart des participants, jouer avec des adultes est un facteur important lors du jeu avec des chiots (puppy play). D’ailleurs, dans la plupart des cas, les gens choisissent généralement d’être un chiot plutôt qu’un chien. Les chiots sont de nature ludiques et sont aimés par de nombreuses cultures occidentales. Mais ne vous méprenez pas, les adeptes du Puppy Play, ne croient pas vraiment qu’ils soit des chiots. C’est en fait un espace de jeu sérieux pour pouvoir se perdre dans l’instant.

Expression de la personnalité

Au-delà des avantages psychologiques, le Puppy Play permet à certains pratiquants d’explorer différents aspects de leur personnalité. Il peut s’agir d’une personne calme et/ou réservée qui se sent plus confiante ou extravertie, ou d’une personne sérieuse qui est plus enjouée. L’essentiel est de savoir comment le rôle du chiot permet au participant de découvrir un nouvel aspect de son identité.

Même s’il s’agit d’une pratique peu conventionnelle, souvent les adeptes estiment que leur personnage de chiot peut être utile à leur personnage humain. Le BDSM peut permettre aux pratiquants de mieux connaître leur sexualité. Par ailleurs, les principales caractéristiques du masochisme, la douleur, l’esclavage et l’humiliation sont ressenties comme facilitant des connexions plus profondes entre ces individus. D’un côté, il y a le dominant qui a pour responsabilité de s’occuper de son soumis, tandis que ce dernier lui accorde sa totale confiance.

Il ne faut pas oublier que le puppy play, c’est une véritable communauté soudée avec des puppies et des handlers. De nombreux événements sont organisés toute l’année en France autour de cette communauté de puppy play. Le puppy play est existe notamment dans les milieux gay et fetish.

Jaloo Paris vous accompagne dans la découverte du puppy play. Dans notre collection d’accessoires en cuir BDSM disponibles ou des accessoires de bondage, nous vous proposons un masque de puppy 100% en cuir pour vous et le plaisir de votre handler.

masque-chien-bdsm

Puppy Mask en cuir – 170 € – Disponible sur Jaloo Paris

0 Partages
Fermer le menu